top of page

Catalogue

Nous souhaitons donner à la vitalité des langues, comme à l’éventail des thèmes et des formes adoptées, du quatrain d’ascendance populaire aux inventions typographiques et stylistiques du futurisme, un écrin à leur mesure, en éditant nos volumes avec soin et en reprenant le format d’une collection historique de Trieste, celle, si élégante, du Zibaldone que dirigea Anita Pittoni.

 

Les recueils ou les anthologies sont le plus souvent précédés de préfaces rédigées par des spécialistes, au nombre desquels d’éminents éditeurs et professeurs de l’Université de Trieste, et suivis d’une postface retraçant le parcours d’une œuvre et convoquant d’autres écrits de l’auteur, puis d’un bref appareil critique et d’une bibliographie invitant chacun à d’autres lectures.

 

Patiemment, avec détermination et enthousiasme, nous dresserons ainsi une cartographie littéraire et linguistique de ce territoire unique, entre azur serein et dure pierre, entre reflets de l’Adriatique et blancheur de la roche du Karst qui s’étend aux pieds des Alpes juliennes, avec surtout les travaux et les jours des hommes qui y vivent et traversent les vicissitudes de l’histoire.

Couv1Giotti.jpeg

Ferruccio (Fery) Fölkel

« Balivernes est un livre exemplaire, de ceux qui resteront, j’en suis certain, comme témoignage aussi d’une grande rigueur dans ce flot de livres et de livrets en vers dont nous sommes assaillis. Parce que c’est un livre nécessaire, pour celui qui l’a écrit comme pour ses lecteurs. Derrière les pages des livres que nous lisons, nous ne percevons pas toujours une telle nécessité. Là, si. »

Elvio Guagnini

Se procurer le livre :

Brazzoduro-COUV.jpeg

Virgilio Giotti

« Le vers de Giotti exprime à merveille le sens le plus pauvre et humain de l’âtre et de la famille, le sens d’une vie étroite à proximité des vérités quotidiennes les plus élémentaires : la lutte pour le pain, l’épouse, les enfants, le bref horizon domestique ; et en dehors, l’horrible vacarme du monde, la destruction, le rien. »

Eugenio Montale

Se procurer le livre :

Couv1Fölkel.jpeg

Gino Brazzoduro

« Les frontières, on le sait bien, séparent et divisent, avec l’inexorabilité de toute ligne de partage ; elles proposent – et parfois imposent – des choix inéluctables, selon la dure logique du dilemme le plus sec : aut-aut. Mais elles peuvent aussi devenir des lignes de suture et de jonction de pans hétérogènes et introduire une autre logique, plus ouverte : celle du et-et. [...] Ces pages sont dédiées à ceux qui vivent sur une frontière (et parfois ne le savent pas...). »

 

Gino Brazzoduro

Se procurer le livre :

Biagio Marin

« Marin est un mystique de l'unité de la vie. [...] La tension brûlante du langage, qui abolit toute distinction entre poésie et philosophie, mythe et concept, s'étend pour saisir avec amour la vie de l'être. »

 

Claudio Magris

Se procurer le livre :

couv-marin-14,3_Page_1.png
bottom of page